Avis 12/03/2020

Chère Madame Blay,

Merci pour votre mail délivrant informations et précisions en ce qui concerne la ”nouvelle vie” qui se met en place dans votre établissement …

Bien sûr en tant que famille nous ne pouvons que vous soutenir dans les précautions prises mêmes si elles sont forcément restrictives de lien social, d’affection et seront très difficilement supportables pour les personnes fragiles et désorientées comme ma mère. Quelle va être sa vie sans nos présences ( déjà un confinement qui commence à paraître long pour tout le monde …), quels seront ses moments de plaisir à manger seule face à la fenêtre, sans contact, personne à qui parler, avec qui rire, échanger, seulement quelques mots  … C’est d’une souffrance terrible. Peut-on survivre psychologiquement à un tel traitement quand les repères déjà bien diminués s’effacent complètement …

Les personnes âgées ont un besoin vital d’être entourées, de se sentir aimées … leur existence et leur envie de vivre encore et malgré tout ne se nourrit que d’amour et de lien fort.

Bien sûr vous savez tout ceci, bien sûr vous aimez ces personnes, vous connaissez mieux que quiconque leur fragilité et leur côté si attachant.

Je sais, nous savons, votre grand professionnalisme, nous avons senti aussi au fil des jours et de vos actions votre sincérité et votre humanité.

Nous avons un très bon capitaine de bateau … et il n’y a pas de bonne équipe sans bon capitaine !

C’est pour moi ici l’occasion de remercier et de féliciter la grande majorité des soignants et non soignants qui compose l’environnement quotidien de nos parents.

Nous avons une grande confiance en vous et sommes sûrs que vous ferez votre possible pour accompagner chacun dans la traversée de cette terrible épreuve.

Merci pour votre rigueur et votre bienveillance.

Très cordialement, bon courage à vous, bon courage à tous.
Brigitte