Avis 01/02/2020

A Mr Billiard, au docteur ALOUI, à Amandine (idec),  à Emilie(maîtresse de maison), à Clémence, Charlène et jean -Baptiste (Infirmiers), à Floris(Psychologue), à Delphine (Animatrice ), à Victor(kiné), et à tous le personnel de l’accueil des Opalines.

Mais aussi aux  équipes de l’Unité protégée  qui se sont relayées auprès de maman : Emilie , Mélanie, Valérie(AS), Laura, Manon, Eva, Gaëlle, Justin, Angelo, Léa, Sarah ,Yvonnick, Claudine, Zaza, Lindsay, Angélique, Emmanuelle, Valérie, et  à tous ceux qui ont pris soin d’elle à un moment de son séjour.

Nous souhaitions vous manifester notre profonde gratitude et nos intenses remerciements pour l’accompagnement que vous avaient prodigué à notre maman, épouse et grand mère, Jeannine, au cours de son séjour dans  votre établissement. de janvier 2018 à janvier 2020.

Nous n’avons vu autour d’elle  dans votre « maison » que douceur, prévenance, déférence discrète et un humanisme si profond et vrai que malgré la souffrance de la voir se débattre avec sa dégénérescence lente, nous nous prenions malgré tout et au-delà de la peine intense, à sourire et à espérer quelque chose de Beau, de grand, de juste pour elle.

Et cette espérance a pris la forme imprévisible de regards affectueux sur elle de la part des femmes et des hommes  qui l’ont aidé, nourri, apaisé et entouré, de gestes de véritable tendresse, d’amour d’une certaine façon; Et nous l’avons aperçu dans ces moments-là si ouverte et en confiance que “oui “elle recevait de l’amour, nous en sommes persuadés.

C’est tout le personnel dans son ensemble qui a crée ces conditions humaines qui ont permis de la maintenir avec toutes ses qualités, toute sa gentillesse, toute sa sociabilité.

Nous avons toujours reconnu notre maman telle qu’elle  fut toujours, les attentions portées sur elle  si fragilisée  par la maladie l’ont préservé de l’aigreur, de l’abandon intérieur et au final -malgré évidemment les pics de douleurs- de trop de souffrances.

Cette  terrible maladie  qui fait tellement de dégâts sur la personne , mais aussi sur son entourage proche, a été adoucie pour elle comme pour nous, par la façon  dont vous l’avez entouré, soigné et accompagné.

Vous avez été à notre écoute, “aux petits soins” avec maman. Vos sourires illuminent votre maison de retraite  et vos différents soutiens ont allégés notre peine. Votre accueil, vos compétences, le respect authentique des personnes âgées , la douceur et la patiente malgré la charge de travail étaient au rdv.

Merci  infiniment aussi  de nous avoir permis de la laisser en soins palliatifs dans sa propre chambre., où elle a été choyée et accompagnée dans la sérénité pour sa fin de vie.

Merci enfin pour toutes les marques de sympathie  que vous nous avez adressées à l’occasion de son décès, et qui nous ont particulièrement touchées.

Nous avons appris  de vous beaucoup de belles choses , nous ne l’oublierons jamais.